vendredi 10 avril 2009

Malédiction tsigane

Dans la version papier du jour et sur le site, le journal belge « Le Soir » consacre un « papier » à Quand souffle le vent. Un rappel de l’histoire joliment écrit introduit une interview.

« Quelque part au début du XXe siècle, entre ciel bas et zinc d'assommoir, Bonin et Galandon mettent les mineurs en grève contre le profit à court terme. Antoine rêve de terres inconnues mais dans le creux de sa main court une ligne de vie brisée par le destin. Il est écrit que la mine l'emportera. Kheshalya, jeune et jolie Gitane, ne pourra rien contre le mauvais œil. Dans cette fiction sociale romantique, les deux auteurs crucifient le capitalisme sauvage et la peur de l'autre. Du scénario du rêve impossible d'Antoine jaillissent des images d'une poésie noire, libre comme un regard tsigane… » Daniel Couvreur. (Le soir)

1 commentaire:

a.dan a dit…

En voilà un au moins qui aime écrire, ... lui! ;)