vendredi 10 octobre 2008

Que de monde...

Les scènes de foule sont souvent une véritable gageure pour les dessinateurs. Outre les personnages principaux (ici rajeunis d'une dizaine d'années car il s'agit d'un flash back), il faut trouver d'autres visages, varier les expressions, les regards et les postures. Autant de difficultés que Daniel a relevées avec brio dans cette case (et je ne vous montre pas les suivantes !).

2 commentaires:

a.dan a dit…

Ca mérite au moins 3 semaines de vacances!

On peut toujours y croire té ...

ingrid a dit…

loooooooooool!!!


Vivement l'albummm!