dimanche 7 septembre 2008

Ah les femmes !

Je crois que lorsqu'un dessinateur doit dessiner une femme, il est soudain saisi d'un état de grâce qu'il ne maîtrise plus :o)... Ici, Djamila, jeune algérienne dans Tahia El-Djazaïr, superbement dessinée par Daniel et, mise plus en valeur encore, par une délicate touche féminine grâce aux couleurs d' Albertine.

3 commentaires:

a.dan a dit…

Il parait que je sais bien dessiner également les petites vieilles qui ressemblent à des lutines flétries par leur grand âge et l'art de manier la sorcellerie ... mais tous n'en sont pas convaincus ;) ... mais certes, je dois l'avouer, Djamila ne me laisse pas indifférent, ... et Kheshalaya, j'en parle même pas. Rhâ, on fait un beau métier quand même!

Edouard Chevais-Deighton a dit…

J'étais parti quelques temps. Et à mon retour, il n'y a que du beau... Raaahhh, l'attente est longue avant la sortie de ces albums ! :)

a.dan a dit…

Bon alors tu le dis quand que tu as un dessinateur qui a fini ses planches hum? ... Je parle pas de moi, ça c'est une autre paire de manches !!! :o)